L'Homme est au centre de tout cet écosystème, et la finalité à ne pas perdre de vue, c'est la satisfaction de ses besoins physiologiques et psychologiques.

 

Développer la responsabilité de chacun par la proactivité est la clef de voute du leadership conscient et de l'interdépendance des groupes.

 

Le potentiel de chaque individu est sous exploité à cause d'une méconnaissance des schémas de fonctionnement intrinsèques.

 

L'Homme est le génie, aucune machine ne pourra jamais l'égaler, et tout est à miser sur lui.

Les besoins humains :

L'Homme se met en action uniquement pour une raison : nourrir ses besoins physiologiques et psychologiques. C'est grâce  aux besoins que l'individu génère des pensées, des émotions, puis des actions.

Plus une personne sera épanouie au sens "nourrir ses besoins" plus elle sera performante. Les besoins passent de la sécurité à la réalisation de soi.

 

Les ressources intrinsèques... sous exploitées :

Les deux grandes ressources humaines qui sont les émotions et le système de pensée sont actuellement sous exploitées. L'Homme doit se réapproprier l'unicité de ses parties, qui est le fuel de l'expression de son plein potentiel. Une plus grande intelligence émotionnelle et cognitive permet aussi plus de proactivité et une meilleure gestion de l'anxiété.

La respons(e )-(h)abilité ; de la réactivité à la proactivité  :

Il est très difficile de maîtriser l'environnement extérieur de l'entreprise. La seule chose sur laquelle on peut compter c'est l'organisation interne de l'entreprise, et de facto les Hommes qui la composent. L'humain réagit à son environnement de façon souvent "automatique", il manque souvent de proactivité, (qui est la façon de considérer que "ma vie" est le produit de mes décisions, non des situations).

L'apprentissage de la pro-activité est une démarche interne qui a pour conséquences davantage de responsabilisation, de leadership, et d'autonomie, nécessaires pour faire face aux aléas de l'environnement.

Davantage de responsabilité individuelle, rend de facto l'entreprise plus agile.

 

Le potentiel humain :

Les études montrent que très peu de collaborateurs connaissent leur plein potentiel :

30% des collaborateurs en entreprise semblent mal se connaitre (source Itaquecoaching 2008).

Les collaborateurs qui se connaissent semblent être moins stressés (car ils connaissent leurs mécanismes de défense), ils sont plus performants, plus à même de prendre des décisions car ils agissent en cohérence avec eux-mêmes.

L'interdépendance le terreau de l'intelligence collective :

L'individu qui fait la démarche d'aller de la dépendance à l'indépendance (en travaillant sur la proactivité), le conduit naturellement vers plus d'interdépendance, terreau de l'intelligence collective des groupes.

 

 

 

 

Je veux revenir au

Je veux en savoir plus sur

Je veux en savoir plus sur

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

 ​© H4H Institute - Entreprise

Mentions légales :​ SASU H4H INSTITUTE - SASU au capital de 1.500 euros. - RCS Bourg en Bresse 830 782 082 - N° TVA intracommunautaire FR31830782082 - Siège social : 615 route de Bourg - 01640 SAINT JEAN LE VIEUX - Directrice de publication : Myriam Perrozet - Contact : myriam.perrozet@h4h-institute.com - Organisme de formation enregistré sous le numéro 84010197501